RECTO-VERSO

Pour les fondateurs de Recto-verso, les préjugés sur le sans-abrisme sont très ancrés dans l’imaginaire collectif et il y a un réel fossé entre les SDF et le grand public. Partant de ce constat, le groupe d’action a décidé de créer une plateforme de rencontre entre le grand public et les personnes sans-abri.

En mixant et en faisant rencontrer ces deux univers, Recto-verso espère contribuer à son échelle à la déconstruction des préjugés sur les SDF. En mettant l’accent sur la rencontre, le groupe propose un projet alternatif qui encourage les relations d’égal à égal entre les participants.

Et concrètement ça donne quoi ? Une soirée de rencontres et d’échanges sur la thématique du sans-abrisme avec des témoignages, une pièce de théâtre ou encore des partages d’expériences ; mais aussi la réalisation d’un micro-trottoir pour lequel les volontaires sont partis interviewer des sans-abris et des belges lambda. Les volontaires ont également participé au FIFF de Namur (Festival International du Film Francophone) en animant un atelier dans une classe de secondaire, suite au visionnage d’un film sur la thématique.

La nouvelle étape du projet ? Proposer des ateliers et animations dans des centres d’accueil et de soutien aux personnes sans domicile fixe. Le but reste le même : se rencontrer pour mieux se comprendre.