« Autonomie » : de l’animé à l’animateur

Autonomie; interculturalité; animation; bénévoleDevenir adulte

Atteindre la majorité, c’est franchir un cap. Du jour au lendemain, les jeunes se retrouvent confrontés à une nouvelle situation avec des nouvelles responsabilités, sources parfois  d’insécurité et d’angoisses. Comment vais-je tenir mon budget ? Comment trouver un logement ? Quelles sont les démarches liées à la recherche d’un job étudiant ? Est-ce différent d’un emploi ?

Le CJD propose des animations  qui permettent de répondre à ces questions qui surviennent au moment de l’adolescence et de la majorité, le tout de manière ludique et coopérative.

Focus sur le partage d’expérience

Le CJD veut créer des espaces de dialogue et d’échange conviviaux où les participants peuvent partager leur vécu et construire ensemble leur vie de jeunes adultes. Les jeunes acquièrent un bagage sur la thématique travaillée qu’ils peuvent ensuite partager avec d’autres. Ainsi, par exemple, les jeunes MENA de Caritas ont déjà pu rencontrer les MENA d’El Paso et réfléchir ensemble à la thématique du travail.

Les animés deviennent animateurs

Le CJD permet aux jeunes participants de prolonger leur action en en devenant animateurs du projet. Pour la première fois hier, les jeunes de Color’Ados se sont formés à l’animation d’ateliers sur le budget. La prochaine étape: proposer leur atelier « l’argent et sa destinée » à d’autres jeunes pour mettre en pratique leurs nouvelles compétences d’animateur et échanger sur la thématique du budget.