Le CJD au Festival du Film Francophone (FIFF)

Recto Verso- bénévole sans abris toit sensibilisation volontariat intérculturalité

Chaque année, le FIFF Campus sélectionne des films qui permettent à la jeune génération d’ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure. A la suite de la projection des films programmés par le Festival, le FIFF propose à des élèves du secondaire un moment de réflexion sur les sujets soulevés dans les films. Les animations sont variées et différentes selon les films : débats en salle, invitation d’un témoin, animations, ateliers, etc. Cette année, le CJD a le plaisir de participer à beau projet en animant deux ateliers à la suite de deux films différents.

 

TOI ET TOIT – Film : Paris pieds nus de Dominique Abel et Fiona Gordon

Le projet Recto Verso du CJD a comme but de casser certains préjugés concernant les sans-abris et le grand public. L’objectif de l’animation était de faire réagir les participants à cette problématique. Après avoir demandé aux élèves de citer tous les préjugés qu’ils connaissent sur les sans-abris et leurs propres représentations, deux membres du groupe ont témoigné de leur passé en tant que sans abris. Ces témoignages ont surpris les jeunes et ont permis de les faire réfléchir sur leurs propres valeurs et idéaux.

Pour un aperçu vidéo de cet atelier, rendez-vous à la minute 12’30:

MIGRATION AU-DELÀ DES PRÉJUGÉS : « ILS NE VONT PAS S’INTÉGRER » – Enfants du hasard de Thierry Michel et Pascal Colson

Cet atelier-formation aborde la question de l’intégration des migrants et des réfugiés. Ce module traite de la problématique de leur insertion sociale, scolaire et socio-professionnelle en
considérant les différences à travers l’histoire et les catégories de migrants. Les animateurs du projet ont mis en lien le film « les enfants du hasard » avec les préjugés qu’on entend couramment sur les immigrés arrivés en Belgique. En mêlant, du contenu scientifique et des animations pédagogiques, les animateurs ont permis aux jeunes de s’exprimer et de se construire une opinion qui leur est  propre sur la question.

Rendez-vous à la minute 3 de cette vidéo pour un aperçu filmé de l’animation :