Méthodologie et pédagogie du CJD

formation ; pédagogie active ; volontaire; projetsLe Conseil Jeunesse Développement se donne pour mission de permettre à des jeunes, quel que soit leur milieu ou leur origine, de créer leurs propres projets citoyens et interculturels. Pour le CJD, il est primordial que les jeunes soient réellement aux commandes, qu’ils puissent construire leurs projets de A à Z, le façonner à leur manière.

Apprendre en faisant

Le CJD considère qu’on apprend grâce et via le projet : en expérimentant, en se trompant, en « vivant » avec le groupe. L’asbl valorise la mise en action du participant comme source d’apprentissage : plutôt que de recevoir passivement un savoir, le participant le construit lui-même ainsi que ses compétences. La pédagogie par projet, prônée par le CJD, est une pratique de pédagogie active qui permet de générer des apprentissages à travers la réalisation d’une production concrète.

En réalisant une activité de rencontre avec des réfugiés, en animant un stand de sensibilisation sur les préjugés ou encore en créant un jeu de rôle, les volontaires du CJD acquièrent toute une série de compétences nouvelles et utiles tant dans leur vie personnelle que professionnelle tout en expérimentant la « vie de groupe » à travers la co-construction et la prise de décision collective.

Des volontaires vecteurs de changement social

AG - bénévole, pédagogie active, actions

En plus d’être acteur et constructeur de savoir, le volontaire est également invité à devenir vecteur de changement social. En tant qu’Organisation de Jeunesse, orientée sur l’interculturalité et la citoyenneté, le CJD propose une pédagogie qui vise à inciter les jeunes à devenir « moteurs de changement » : en leur donnant l’impulsion, en favorisant une position active, en encourageant l’engagement associatif, en initiant une meilleure compréhension de l’Autre, en s’inscrivant dans une action ancrée dans l’interculturalité, c’est un enjeu de société qui est dynamisé.

Ainsi, le CJD s’inscrit dans une pédagogie du sens. En favorisant l’imagination, la créativité,  l’esprit critique ainsi que la pratique autoréflexive sur les représentations de chacun, le CJD donne du sens à ses actions. Cette deuxième facette de la pédagogie du CJD poursuit une dynamique d’éducation permanente, où le jeune évolue dans une société sur laquelle il porte un regard, il expérimente la rencontre, il co-construit avec l’Autre et agit en citoyen actif et responsable.

Former des CRACS

La combinaison d’une pédagogie par projet et d’une pédagogie du sens est la méthode qu’à choisi le CJD pour remplir sa mission auprès des jeunes. En effet, en contribuant au développement des responsabilités et aptitudes personnelles des jeunes, le CJD espère qu’ils pourront devenir des citoyens responsables, actifs, critiques et solidaires, bref les CRACS de notre société.